• Pacini applaudit la décision de la ville de New York d’interdire l’utilisation des gras trans artificiels à ses restaurateurs  

Pacini demeure toujours la première chaîne de restaurants au Canada à avoir éliminé tous les gras trans artificiels de son menu

La Prairie, le 6 décembre 2006 – Plus d’un an après avoir éliminé l’ensemble des gras trans artificiels de son menu, Restaurants Pacini est toujours seule au palmarès des chaînes de restaurants canadiennes à avoir réussi un véritable virage santé! En effet, en octobre 2005, Pacini annonçait avoir complètement éliminés tous ses gras trans issus de la transformation alimentaire de son menu. Grâce à l’étroite collaboration des spécialistes en cardiologie et en nutrition clinique du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), Pacini fait aujourd’hui toujours figure de précurseur et constitue un exemple concret de la faisabilité d’enrayer les gras trans artificiels dans les restaurants.

Le processus d’élimination des gras trans artificiels
Chez Pacini, l’élimination des gras trans artificiels a débuté par une analyse approfondie des milliers d’ingrédients qui composent plus de cent cinquante plats de son menu; des entrées jusqu’aux desserts, en passant par tous les plats principaux et même jusqu’à la composition des tartinades du célèbre Bar à Painmd et de la fameuse Délicerisemd! Tout ce qu’un client pouvait se mettre sous la dent est donc passé sous la loupe!

Cette analyse a par la suite mené à l’élimination de tous les acides gras trans fabriqués industriellement des 216 produits qui composent son menu! « Je suis heureux de constater que notre expérience peut aujourd’hui servir d’exemple à nos confrères en restauration de l’autre côté de la frontière et ici au Canada, car il est vraisemblablement possible d’éliminer les gras trans artificiels, » souligne monsieur Pierre Marc Tremblay, président propriétaire des Restaurants Pacini. « Je suis d’autant plus fier de notre initiative car nous avons entrepris ce virage santé de notre plein gré il y a près de deux ans maintenant! ».

Rappelons qu’à l’hiver 2005, déjà 85 % des ingrédients utilisés dans le menu de Pacini étaient sans gras trans artificiels. L’entreprise a donc complété il y a plus d’un an, la dernière étape qu’il lui restait à franchir afin de retirer complètement les gras trans artificiels de son menu. Pour ce faire, il a fallu éliminer entièrement les huiles hydrogénées de l’ensemble des aliments. Ces huiles étaient présentes entre autres dans la composition de la soupe et de certaines sauces, dans la pâte à pizza et certains desserts. « Tout a été examiné, rien n’a été laissé au hasard! » précise monsieur Tremblay.

Un travail d’équipe colossal
« Ce projet innovateur a pu voir le jour grâce à la collaboration des spécialistes en cardiologie et en nutrition clinique du CHUM qui ont saisi l’occasion de promouvoir la santé en analysant rigoureusement la composante de toutes nos recettes et de tous les aliments qui se retrouvent sur la table de Pacini. Ainsi, l’apport inestimable de ces experts en santé permet aujourd’hui d’assurer hors de tout doute à notre clientèle que les gras trans artificiels ont bel et bien été éliminés de notre menu. Aussi, de grands efforts ont été déployés par notre chef-cuisinier et tous nos fournisseurs ont mis l’épaule à la roue pour nous aider à éliminer les gras trans artificiels de nos menus. » ajoute monsieur Tremblay.

À propos des Restaurants Pacini
Le siège social des Restaurants Pacini inc. est situé au 170, boulevard Taschereau à La Prairie. L’entreprise, qui compte 750 employés, a enregistré un chiffre d’affaires de plus de 31 millions de dollars pour l’exercice financier 2005-2006. La philosophie de la direction repose sur la qualité intégrale des produits et services qu’elle offre à sa clientèle comme de ses relations avec ses franchisés, employés et fournisseurs. Pour plus de renseignements, veuillez visiter le site Internet de Pacini au www.pacini.ca.

À propos du CHUM
Le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) offre des services spécialisés et ultraspécialisés à une clientèle régionale et suprarégionale. Il offre également, pour sa zone de desserte plus immédiate, des soins et des services hospitaliers généraux et spécialisés. L’ensemble de ces services contribue à l’enseignement, à la recherche, à l’évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé qui sont offerts dans une perspective de réseaux intégrés. Le CHUM contribue également à la promotion de la santé en continuité avec les services de première ligne. L’Hôtel-Dieu, l’Hôpital Notre-Dame et l’Hôpital Saint-Luc forment le CHUM et ses quelque 10 000 employés, 900 médecins, 330 chercheurs, 5000 étudiants et stagiaires, ainsi que 800 bénévoles accueillent plus d’un demi-million de patients par année. www.chumontreal.qc.ca

–30 –

Sources :

Pierre Marc Tremblay,
Président, propriétaire
Restaurants Pacini inc.

Dr Guy Leclerc, M.D., FRCPC, FACC
Professeur agrégé
Université de Montréal
Chef du Service de cardiologie
Centre hospitalier de l’Université de Montréal

Pour information :

Restaurants Pacini inc.
Mélanie St-Jean

Tél. : 450 444-4749 (261)

CHUM
Nathalie Forgue

Conseillère en communication
Tél. : 514 890-8000 poste 15380
nathalie.forgue.chum@ssss.gouv.qc.ca

Print Friendly, PDF & Email

, , , ,