• Pacini entend éliminer tous ses gras trans artificiels  

18 mai 2005

En collaboration avec les spécialistes du Service de cardiologie du CHUM

La Prairie, le 18 mai 2005 – Restaurants Pacini inc. prévoit éliminer de son menu l’ensemble des gras trans issus de la transformation alimentaire d’ici le début de l’automne 2005. Première chaîne de restaurants au Canada à faire véritablement la guerre aux gras trans, Pacini et le Service de cardiologie du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) uniront leurs efforts et leurs expertises pour offrir à la clientèle, un menu sans gras trans artificiels.

La décision de retirer les gras trans artificiels que nous trouvons dans certains ingrédients du menu de Pacini nécessite un certain nombre de changements. « Quelques ingrédients et aliments devront être examinés de près », souligne monsieur Pierre Marc Tremblay, président propriétaire des Restaurants Pacini. Quatre-vingt-cinq pour cent des ingrédients utilisés maintenant dans le menu de Pacini sont sans gras trans artificiels ou industriels. L’entreprise prévoit toutefois éliminer ceux-ci complètement. Cependant, les gras trans présents naturellement en infime quantité dans certains produits laitiers et dans certaines viandes ne peuvent être éliminés. L’huile d’olive de première qualité dont les vertus ont été maintes fois démontrées remplacera l’huile partiellement hydrogénée dans plusieurs aliments.

« Nous avons rencontré l’ensemble de nos fournisseurs et nous leur avons exposé notre plan visant à éliminer les gras trans industriels. Tous travaillent déjà en étroite collaboration avec nous à chercher et à mettre au point des alternatives à leurs produits contenant des gras trans. Ces derniers sont partout, dans les restaurants, les supermarchés et inévitablement sur toutes les tables. Nous avons donc décidé de prendre les grands moyens pour que, dans les restaurants Pacini, il n’y ait plus de gras trans artificiels. Si nous ne réussissons pas à trouver des solutions de remplacement pour un produit, nous sommes prêts à le retirer du menu », précise monsieur Tremblay.

Le Service de cardiologie du CHUM et Pacini : partenaires pour la santé des Québécois

« Nous avons trouvé auprès du Service de cardiologie du CHUM un intérêt immédiat et une réelle volonté à trouver des solutions tangibles à cet important projet pour la santé de nos clients », mentionne monsieur Tremblay. « L’apport inestimable des spécialistes du CHUM permettra d’assurer hors de tout doute que les gras trans artificiels auront bel et bien été éliminés du menu de Pacini sans pour autant altérer le bon goût des aliments qu’on y sert« » ajoute-t-il.

«« Nous ne pouvons que nous réjouir de cette initiative des restaurants Pacini. Il s’agit pour nous, spécialistes en cardiologie, d’une action exemplaire de la part d’un restaurateur que de se soucier de la quantité de gras trans dans les aliments transformés qu’il utilise. Ces gras causent des torts irréparables au système cardiovasculaire des gens, ce que nous constatons tous les jours chez les patients que nous traitons.« » indique le Dr Guy Leclerc, chef du Service de cardiologie et professeur agrégé de recherche du CHUM.

«« Nous croyons que contribuer à l’élimination des gras trans industriels en mettant à la disposition de Pacini nos spécialistes, nutritionnistes et diététistes fait partie de la mission de prévention du CHUM, qui est une mission sociale importante. Cela nous permet d’agir concrètement au mieux-être de la population et non seulement au traitement des maladies« », ajoute le Dr Leclerc.

Pacini travaille déjà depuis plusieurs années à offrir à sa clientèle des ingrédients de qualité supérieure« : de l’excellente huile d’olive extra vierge, des légumes frais, des pestos de qualité supérieure, des pâtes multigrains, le tout couronné d’herbes fraîches. «« Compte tenu de la philosophie d’intégrité des Restaurants Pacini, la décision de prendre un virage sans gras trans issus de la transformation alimentaire était évidente aux yeux des membres de l’organisation. Avec ce que nous savons de l’impact des gras trans sur la santé, nous ne pouvions fermer les yeux sur cette réalité. Cette philosophie s’observe dans les moindres détails et jusque dans chacun des ingrédients qui composent notre menu. Chez Pacini, l’élimination des gras trans artificiels est incontournable« », précise monsieur Tremblay.

Rappelons que la créativité du personnel des restaurants Pacini s’étend maintenant jusqu’à Bassano del Grappa, charmant village de l’Italie situé en Vénétie, à une trentaine de minutes de Venise. Pacini y a fondé l’Académie culinaire Pacini qui a créé un véritable lien avec l’Italie. L’intervention de monsieur Guerrino Maculan, chef réputé d’Italie, permet à Pacini de partager avec sa clientèle des plats exquis et typiquement italiens.

À propos des Restaurants Pacini
Le siège social des Restaurants Pacini inc. est situé au 170, boulevard Taschereau à La Prairie. L’entreprise, qui compte 872« employés, a enregistré un chiffre d’affaires de plus de 28« millions de dollars pour l’année financière 2003-2004. La philosophie de la direction repose sur la qualité intégrale des produits et services qu’elle offre à sa clientèle comme de ses relations avec ses franchisés, employés et fournisseurs. Pour plus de renseignements, veuillez visiter le site Internet de Pacini au www.pacini.ca.

-30-

Source et renseignements :
Pacini
Suzanne Ricard

Suzanne Ricard Communications
Tél. : 514 232-4953
Suzanne.ricard@sympatico.ca

CHUM
Lise Provost
, B.Sc., M.Éd.
Conseillère principale aux communications externes
Tél. : 514 890-8000 poste 15380
lise.provost.chum@ssss.gouv.qc.ca

Print Friendly, PDF & Email

, , , ,